La coiffe Sainte Brigitte – Reconstitution

Je vous présente ici ma réalisation d’une coiffe Sainte Brigitte, pour laquelle j’ai opté au vu de son aspect pratique (contrairement au voile). Cette coiffe peut d’ailleurs être portée sous un voile également. La réalisation est relativement simple, même si il est préférable d’avoir des notions de broderie pour fournir un travail irréprochable (ce qui n’est pas mon cas …)

 

Histoire de la coiffe Sainte Brigitte

Qui est Sainte Brigitte ?

Sainte Brigitte de Suède ( Birgitta Birgersdotter ) patronne des pèlerins.sainte-brigitte-de-suede-en-tenue-de-pelerine

1303 – 23 juillet 1373

Canonisée en 1391

Issue d’une famille noble, Sainte Brigitte vécut les 40 premières années de sa vie en tant qu’épouse et mère exemplaire de 8 enfants, dont Catherine de Suède. Devenue veuve en 1344, elle distribua ses biens aux pauvres puis s’installa au monastère cistercien d’Alvastra, où commencèrent ses révélations divines. Ces dernières ont été traduites du suédois au latin, puis éditées en 8 tomes intitulés Revelationes. Sainte Brigitte se fixa ensuite à Rome à partir de 1349 et se consacra à l’apostolat et la prière.

Pourquoi cette coiffe ?

Relique coiffe Sainte Brigitte La coiffe Sainte Brigitte tire son nom de la relique retrouvée et qui aurait appartenu à la Sainte.

 Cette relique se trouve actuellement au musée de l’Histoire de Stockholm. Cette coiffe fut découverte en 1971 à Uden, en Hollande. D’après    Aron Andersson et Anne Marie Frazén, Sainte Brigitte aurait porté cette coiffe sous son voile noir et blanc, ainsi que sous la guimpe. Elle est  faite en lin, et froncée au niveau des attaches.


  On retrouve cette coiffe Sainte Brigitte dans de très nombreuses enluminures, à partir du XIIIème siècle :

enluminures coiffe Sainte Brigitte

 

 

 


 

 Patron

Matériaux nécessaires : ( en plus des aiguilles, épingles, fil , ciseaux … )

Lin

Fil à broder

 

mon patron coiffe Sainte Brigitte

 

1- Couper d’abord deux parties égales, aux dimensions adaptées à votre tour de tête.

2- Ourler les parties arrondies. ( en rouge )ourlets et broderie coiffe Sainte Brigitte

3- Piquer les deux parties sur un coussin (ou autre support adapté), afin de laisser un espace régulier au milieu.

4- Broder le milieu de la coiffe.

J’ai pour ma part opté pour un fil à broder 100% soie de la marque Gütermann, acheté en mercerie.

5- Froncer ensuite le bas du tissu en passant un fil à intervalle régulier de 5 mm environ.

6- Ajouter une bande de tissu à l’avant de la coiffe, afin de solidifier la partie brodée.

Sur la relique, cette partie est brodéeLapinou est fier de présenter sa coiffe Sainte Brigitte

7- Coudre le lien à chaque partie froncée.

 

Rectification post-couture :

Sur ma coiffe Sainte Brigitte, j’ai cousu séparément la bande de tissu à l’avant et le lien à l’arrière, mais après réflexion, je pense qu’il aurait été plus simple et plus fidèle à l’original de n’en faire qu’un seul morceau. À chacun son interprétation …

 

 


Ma coiffe Sainte Brigitte :

 

ma coiffe Sainte Brigitte

 

 

 

Sources :

Chronique Brigittine 

The Swedish History Museum, Stockholm 

Discours de Benoît XVI

La coiffe Sainte Brigitte, par Isis Sturtewagen

Sainte Brigitte de Suède : ses reliques

 

2 commentaires

  1. DUMOULIN Françoise

    Merci pour le partage, c’est super sympa, je vais essayer dans l’hiver.

Laisser un commentaire